TEMOIGNAGES

Qu'en pense la presse ?




Qu'en pensent les anciens élèves ? 

 site14

Louis (promo 2015) :
« L'Abibac, au-delà de la finalité du double-diplôme, a été pour moi une expérience très épanouissante, au contact des professeurs, camarades, sans oublier l'échange en classe de Seconde. Cette classe bénéficie de plus d'une ambiance de travail des plus sérieuses qui a permis à la majorité d'obtenir de très bons résultats ! Étudiant maintenant en prépa, je me rends compte que la quantité de travail, certes importante, ne peut qu'être bénéfique pour la suite des études. Après ces trois années, vous vous sentirez grandi et votre esprit sera des plus ouverts ! »

 

Fabio (promo 2015) :

« J’ai eu peur d’entrer en Abibac, pensant que je n’aurai jamais le niveau en allemand et que je n’aurai jamais la capacité de travail nécessaire pour réussir. Malgré cela, après ces trois années en Abibac, j’ai reçu mon Abitur et acquis des connaissances culturelles et linguistiques, me permettant aujourd’hui de faire mes études supérieures en Allemagne. Notamment grâce à l’Abibac j’ai eu la chance d’être entouré par des professeurs ouverts et attentifs, et par un groupe soudé d’amis, avec qui aujourd’hui je m’entends très bien. »

Marine (promo 2014) :
« J'ai décidé d'aller en Abibac au départ juste parce que j'aimais l'allemand, sans me fermer de portes scientifiques à côté. J'y ai découvert une ambiance de travail mais aussi de la solidarité, on était plus qu'une classe, un groupe de potes soudés. J'ai acquis grâce à cette formation un très bon niveau en allemand, deux diplômes au lieu d'un, et une rigueur de travail !
Ces trois années sont inoubliables »

Julie (promo 2014) :
« Grâce à l'Abibac j'ai eu la possibilité d'améliorer grandement mon niveau d'allemand. Plus que cela, c'est aussi une culture germanique que l'on intègre, à travers la littérature, l'immersion totale dans le pays lors des programmes Voltaire et Sauzay ou les voyages de classe. J'ai pu, grâce à l'Abibac, partir directement après le bac en Allemagne poursuivre mes études dans une très bonne formation en Droit. L'Abibac m'a donné des perspectives que je n'aurais pas eues sans. De plus, l'ambiance de classe est particulièrement bonne, je garde d'étroits contacts avec mes amis d'il y a deux ans. En outre, il s'est développé au cours des années un réel esprit d'émulation dans la classe. Les professeurs nous ont beaucoup apporté, ont toujours été très présents et investis. »

Nathanaël (promo 2014) :
« Plus qu’une simple section, l’Abibac est avant tout une classe d’exception avec des personnes exceptionnelles, des professeurs de grande qualité intellectuelle et humaine. Durant ces trois années, j’ai pu à la fois grandir intellectuellement et arriver à un bon niveau, mais aussi grandir avec des valeurs humaines dans la relation franco-allemande et surtout dans la relation européenne. L’abibac restera pour trois années de bonheur où j’ai pu m’épanouir dans une ambiance conviviale et je garderai toujours ces souvenirs au fond de moi: «  Abi un jour, Abi toujours » ! »


Natsuki (promo 2012) :
« Comme les étudiants abibac sont considérés comme des étudiants internationaux, j'ai pu bénéficier d'un statut privilégié par rapport à d'autres et intégrer une très bonne école. L'abibac est une valeur sûre auprès des examinateurs et des employeurs ! Enfin, grâce à l'abibac, j'ai pu acquérir une bonne méthode de travail  et des connaissances solides. Ce sont des atouts non négligeables quand on est dans le supérieur. [...] Il y a une bonne ambiance de classe et l'on est encadrés par des professeurs motivés qui nous aident à tout moment. Avec le recul, je me dis que l'abibac est une chance, c'est une épreuve qui nous forge et qui nous fait beaucoup grandir. »


Aimée (promo 2012) :
« L'abibac m'a permis d'améliorer mon niveau d'allemand. J'ai appris à écrire (et penser) en allemand, à écrire de grandes quantités. J'ai aussi appris à travailler beaucoup. L'étude de la littérature allemande a été enrichissante, ainsi que le point de vue un peu différent sur l'histoire. Enfin, les voyages à Unna et Weimar étaient de beaux moments de convivialité et d’ouverture culturelle. »



Pierre (promo 2012) :
« L’Abibac m’a permis d’améliorer considérablement mon allemand grâce à la compétence et le talent de pédagogue remarquable de chaque professeur. En fait, cette section permet avant tout de s’ouvrir l’esprit, de s’ouvrir à la culture allemande dans une atmosphère de cohésion de groupe, qui favorise le travail mais aussi l’épanouissement personnel de chacun. C’est pourquoi je dis «Vive l’Abibac» ! Jamais je n'oublierai ces années passées à Faidherbe. Merci infiniment. »



Emma (promo 2012) :
« Il peut sembler étrange d’utiliser ces mots, mais l’Abibac a vraiment uni les élèves dans la difficulté.

En effet, en arrivant en seconde, nous avons tous été surpris par le rythme de travail et avons commencé très tôt à travailler en groupes. L’Abibac m’a enseignée une rigueur dans le travail. C’est un réel investissement personnel. Aujourd’hui en première année de médecine, l’Abibac m’est utile dans ma méthode de travail et d’apprentissage. »


Loïse (promo 2012) :
« Oui, il faut travailler. Oui, étudier Goethe en allemand n'est pas toujours drôle. Mais ce n'est rien comparé à tous les avantages que cela apporte tant culturellement que humainement.

Si c'était à refaire? Dites-moi juste où signer! »


Léo (promo 2012) :
« N'étant pas un passionné d'allemand, je ne regrette pas du tout d'être passé par la case Abibac. Cela m'a apporté une aisance non négligeable à l'oral, et indispensable dans la vie professionnelle. Je remercie nos 4 professeurs de nous avoir si bien encouragés et accompagnés dans cette aventure ! »



Lucie (promo 2009) :

« J’ai commencé l’Abibac en seconde avec un niveau d’allemand assez moyen. Je n’étais pas particulièrement forte en allemand […]mais, grâce à ma famille qui m’a fortement conseillée d’aller jusqu’au bout et grâce également au soutien de mes camarades, j’ai poursuivi la section jusqu’au passage de l’Abitur, et je ne le regrette pas du tout au contraire, j’en suis amplement satisfaite. En effet j’ai obtenu mon Abitur. […] L’Abibac c’est wunderschön ! »


Camille (promo 2009) :
« Au début le défi d’obtenir ce double bac franco-allemand semble très éloigné voire presque inatteignable mais finalement, étape par étape, on y arrive, et plus vite qu'on ne pense ! Je pense qu’un des éléments-clefs pour mener a bien ce projet, en plus évidemment de professeurs motivés et toujours en contact les uns avec les autres, c’est la très bonne ambiance que l´on a dans une telle classe qui rassemble des élèves pour leur intérêt commun pour une langue mais surtout pour un pays et sa culture. »



Gauthier (promo 2008) :

« L'abibac est une classe de bon niveau, non seulement en allemand, mais aussi dans toutes les autres matières. On profite d'une bonne ambiance de travail et j'y ai gagné beaucoup de maturité face au travail.»

Rémi (promo 2008) :
« Je compte partir en stage d'ingénieur en Allemagne, pourquoi pas à Berlin. Peut-être pour ensuite y travailler, après des stages dans d'autres pays d'Europe. Je parle peut-être beaucoup d'Abibac, mais même si j'ai parfois cru que ce diplôme me serait inutile, il est indéniable qu'il m'aura ouvert des portes professionnellement parlant, mais pas autant qu'il aura étendu mon intérêt pour les cultures étrangères. »