B/L

LA FORMATION : SES HORAIRES, SES CONTENUS


La formation assurée en B/L est pluridisciplinaire et sans spécialisation. Elle est indissolublement scientifique, littéraire et linguistique et elle forme un tout. Les étudiants sont incités à trouver et à exploiter des passerelles entre les matières. Dans toutes les disciplines, la formation est organisée et pensée dans sa progression pour durer deux ans. Elle se compose, durant les deux années d’hypokhâgne et de khâgne, d’un bloc d’enseignements obligatoires, appelé tronc commun, et d’un bloc variable d’options qui s’y ajoutent. Elle comporte entre 30 et 34 heures de cours hebdomadaires.

La classe compte entre 45 et 50 élèves. Des devoirs surveillés ont lieu chaque semaine, selon un calendrier fixé dès le début de l’année. Des concours blancs sont organisés à raison de deux par année. Des interrogations orales individuelles (appelées colles) dans chaque discipline s’ajoutent à ces travaux écrits. L’encadrement est personnalisé et constant dans la mesure du possible. Une bibliothèque, richement fournie, est réservée aux élèves des classes préparatoires. Les professeurs font en sorte que chaque élève, quel que soit son niveau, donne le meilleur de lui-même et obtienne les meilleurs résultats possibles. Tout ce qui est susceptible de favoriser une bonne ambiance de classe et l’entraide entre les étudiants est encouragée.

La formation poursuit une double finalité. Elle prépare en premier lieu les étudiants à passer et à réussir des concours difficiles. Mais, au-delà, son ambition est de donner aux étudiants le goût de l’autonomie intellectuelle, la rigueur et la précision dans la pensée, tant à l’écrit qu’à l’oral, ainsi qu’un ensemble d’outils et de compétences théoriques et pratiques leur permettant de comprendre notre monde complexe et de s’adapter à la diversité des situations qu’ils rencontreront, tant dans leur vie professionnelle que personnelle.
SES HORAIRES HEBDOMADAIRES
BLPhotoHoraires
SES CONTENUS
/ SCIENCES SOCIALES
Le programme de sciences sociales porte sur deux disciplines, l’économie et la sociologie. Il poursuit deux objectifs : d’une part, étudier l’économie et la sociologie, chacune dans sa spécificité et son histoire, en insistant sur les différences conceptuelles et méthodologiques entre les divers courants de pensée ; d’autre part, étudier un certain nombre d’objets communs et transversaux tels le travail, le marché, la famille, l’école ou encore la monnaie en croisant les perspectives historiennes, sociologiques et économiques.
/ FRANÇAIS
L’enseignement de quatre heures hebdomadaires de littérature française vise à construire une culture littéraire fondamentale prenant en compte des éléments d’histoire littéraire et d’histoire des idées et à approfondir les connaissances sur la notion de genre et la stylistique. L’enseignement prépare, par une pratique régulière, à divers exercices comme la dissertation littéraire générale et l’explication de texte en vue des concours auxquels les étudiants se présenteront.
/ HISTOIRE
Le programme d’histoire, exclusivement consacré à l’histoire contemporaine pour les deux années, porte sur 2 questions : la France de 1870 à la fin des années 1980 et le monde de 1918 à la fin des années 1980.
/ MATHÉMATIQUES
Le programme – voisin de celui des classes préparatoires ECS – vise à éclairer les raisonnements des sciences économiques et sociales. Il expose les outils d’algèbre, d’analyse et de probabilités permettant la modélisation des concepts élaborés par les sciences sociales.
/ PHILOSOPHIE
L’enseignement de philosophie en B/L ne comporte pas de programme précis de notions ou de domaines contrairement aux sections A/L. Il est généraliste, fondamental et ouvert. En termes de contenu, il s’efforce de couvrir le champ le plus vaste possible de notions. Il poursuit deux objectifs : fournir aux étudiants une solide culture diversifiée et disponible, susceptible de nourrir leurs pensées ; approfondir l’apprentissage de l’art de la dissertation. Pour cela, il s’appuie sur l’étude de notions, de problèmes et de textes.
/ LES LANGUES
Le lycée Faidherbe offre un large éventail de langues, avec un volume horaire variable (de 2 à 6 heures) selon les projets et les talents de chacun. Cette formation spécifique repose essentiellement sur la compréhension approfondie de textes et leur analyse. L’accent est mis sur la production la plus argumentée possible, à l’écrit comme à l’oral, favorisant la diversité des approches (sociologique, économique, ou littéraire), mais aussi l’acquisition de méthodes et de savoir-faire propres aux exercices que sont la synthèse de documents, l’explication de texte, la traduction ou l’entraînement à l’essai. En deuxième année, une préparation spécifique aux épreuves de langues des grandes écoles de commerce est assurée pour les étudiants intéressés.
/ LATIN (Option 3 h)
Le cours de latin est consacré à l’étude des textes de la littérature latine qui sont au fondement de notre propre culture. On y approfondit la connaissance de la civilisation romaine par la lecture cursive, la traduction et le commentaire de textes et documents divers. On poursuit l’apprentissage des structures linguistiques par l’exercice exigeant de la version qui permet une réflexion sur notre propre langue.
/ GÉOGRAPHIE (Option 3 h)
L’enseignement de la géographie en BL participe à la formation d’une culture générale. Il vise à donner des outils de compréhension du monde contemporain par différentes approches : géographie des cultures et des sociétés, géopolitique, géographie des milieux et de l’environnement. La démarche d’analyse s’appuie sur l’étude de la France et d’autres régions du monde.
BLPhotoContenus
B/L

DES RÉSULTATS, DES MÉTIERS

BLPhotoResultatsMetiers
BLPhotoResultatsTableau
DES MÉTIERS, PARMI D'AUTRES.

  • Journaliste
  • Responsable emploi développement ressources humaines et formation
  • Professeur des écoles
  • Maître de conférences en sociologie à l’université
  • Chargé de programme de développement coopération internationale
  • Directeur de communication
  • Musicienne, professeur de musique
  • Assistant de production studio Canal
  • Assistant parlementaire
  • Directeur au développement économique
  • Chef de projet communication événementielle et culturelle
  • Directeur office de tourisme
  • Ingénieur secteur aéronautique
  • Chargé de mission marketing
  • Responsable du pôle étude d’une banque
  • Auteur, rédacteur et photographe chez Michelin
  • Chargé de mission au conseil régional
  • Chargée de coopération à l’ambassade de France au Togo
B/L

DES TÉMOIGNAGES SUR LA B/L EN GÉNÉRAL
ET SUR CELLE DE FAIDHERBE EN PARTICULIER


Aurélien Bonvoisin, Ulm B/L, intégration 2012

« J'ai passé trois années en prépa B/L à Faidherbe, avant d'intégrer l'Ecole Normale Supérieure. Venant initialement de Lille, ce choix m'a paru logique et je ne l'ai jamais regretté. Certes, le niveau de travail demandé est plus élevé que dans les années précédentes, et certaines périodes peuvent être difficiles, mais cela n'a rien à voir avec le bagne parfois décrit. Surtout, j'y ai trouvé une atmosphère vraiment propice à un enrichissement personnel : pas de climat de compétition entre élèves, mais au contraire un travail en commun qui se met en place très rapidement - les fiches d'ouvrages circulaient par exemple sur les listes de mails de la classe, en plus de petits groupes de travail qui permettent de mieux s'organiser, et de créer des liens. Le fait de trouver au sein d'un même lycée différents types de prépa permet également de rencontrer des élèves aux horizons et objectifs divers. Par ailleurs, le lien avec les professeurs est très important : ceux-ci sont toujours là pour nous guider en cas d'intérêt pour un sujet, en cas de questions, ou tout simplement pour fournir des conseils qui servent pour les concours préparés, mais pas seulement - à titre personnel, le système de kholles m'a par exemple beaucoup aidé au niveau de la confiance en soi. Ce sont tous ces éléments qui m'ont convaincu, au bout de deux ans (au terme de la scolarité "normale"), de rester dans le même lycée pour y effectuer une troisième année, afin de continuer de profiter de cette atmosphère, de ces liens - et qui m'ont finalement donné la chance d'intégrer le concours que je visais.»


Mathilde V., Promotion 2003-2005

"Pour ce qui est de l’expérience classe prépa, je dirais que je n’ai retrouvé la qualité d’enseignement et la quantité de connaissances mobilisée nulle part ailleurs. Ce furent deux années très intenses mais extrêmement enrichissantes, tant sur le plan des études que sur le plan humain. Et j’ai pu réinvestir les habitudes de travail prises au cours de la classe prépa, aussi bien dans ma préparation au concours que dans ma vie professionnelle."
Nicolas S., Promotion 2000-2002
"A mon sens, la B/L fournit une grille de lecture des enjeux à grande échelle (économiques, historiques, littéraires, philosophiques) qui accepte d’être remise en question. Ce que je retiens aussi de la B/L, c’est la diversité des profils des élèves, ainsi que la cohésion et l’amitié qui y est née. En B/L, j’ai trouvé du savoir, de la réflexion et des amis que j’ai toujours envie de revoir. De plus, en B/L, les habitudes de travail sont telles qu’une fois arrivé en école ou en stage, l’adaptation se fait rapidement et sans douleur."
Benjamin D., promotion 2004-2006
"Pour ma part, les 2 années que j’ai passées au Lycée Faidherbe en B/L ont été les plus belles années de ma scolarité. Le rythme était intense, certes, mais les professeurs nous tiraient vers le haut et croyaient en nos capacités. J’y ai rencontré des gens formidables qui sont des amis toujours proches aujourd’hui. 2 années vraiment enrichissantes sur les plans humain et intellectuel. Dans mon travail aujourd’hui, et dans ma vie privée, j’ai gardé le goût du travail bien fait, la recherche de la connaissance plutôt que de l’érudition et je signerais sans doute à nouveau si je me retrouvais quelques années plus tôt au moment de l’orientation post-bac..."
Thomas D., Promotion 2007-2009
"... cette filière est caractérisée par deux éléments qui font tout son intérêt et sa force. D’une part, la diversité et la richesse des enseignements que l’on y reçoit constituent son atout principal. étudier la philosophie, l’économie en passant par la littérature, les langues et les mathématiques permet d’embrasser un champ de connaissances très large et d’acquérir une culture qui ne demandera par la suite qu’à s’enrichir. D’autre part, jongler avec autant de matières et de connaissances permet d’acquérir rigueur d’analyse, capacité de travail, réactivité, élaboration de raisonnements, expression précise et rigoureuse, etc. Ces méthodes constituent un avantage majeur, tant dans la suite des études que dans la vie professionnelle."
Benjamin F., Promotion 2004-2006
"La B/L m’a apporté beaucoup de choses ! D’abord une solide culture générale : la diversité de son programme permet de s’ouvrir de nombreuses portes. Ensuite, la B/L m’a enseigné des méthodes de travail rigoureuses et utiles dans de nombreux domaines : rédiger un plan logique, cohérent, amenant une progression ; mettre en avant les idées importantes ; savoir organiser son travail (se fixer des limites, etc.). Les colles permettent d’être à l’aise à l’oral. La B/L permet aussi de connaître des gens et de nouer des amitiés longues et enrichissantes !"
Sophiane L., promotion 2008-2010
"Je me contenterai de dire que la B/L, c’est une effervescence intellectuelle qui laisse une assurance, une culture et une fierté – des bienfaits utiles lors de chaque moment de doute, chaque épreuve, qu’elle soit professionnelle ou personnelle."
B/L
CHOISIR
LA VOIE LETTRES

ET SCIENCES SOCIALES B/L, C'EST ...
BLPhoto1

  • Choisir la formation la plus polyvalente des classes préparatoires et l’une des plus adaptées à la complexité du monde contemporain.
  • Opter pour un enseignement exigeant (tant en termes de contenus que de méthodes) et de haut niveau en sciences, en lettres et en langues.
  • Choisir de s’assurer un bloc solide de connaissances fondamentales permettant de poursuivre, sans difficultés, des études longues et diverses.
  • Choisir une formation qui offre un éventail très large de débouchés.
  • Choisir l’un des deux seuls lycées à offrir cette formation au nord de Paris.
/ DES ÉCOLES PRESTIGIEUSES ...
  • Les Ecoles Normales Supérieures
  • Les grandes écoles de statistiques
  • Les grandes écoles de commerce
  • Les IEP de Paris et de province
  • Les écoles de communication et de journalisme
  • Les Licences et Masters sélectifs à l’université
  • Les grandes écoles d’administration
  • Les écoles de traduction
  • ...
/ ... POUR DES MÉTIERS TRÈS DIVERS
  • Ingénieur
  • Journaliste
  • Statisticien
  • Chargé de communication dans une maison d’édition
  • Programmateur culturel dans un musée, un théâtre
  • Traducteur
  • Responsable marketing
  • Rédacteur à l’Assemblée Nationale
    Assistant parlementaire
  • Chercheur au CNRS ou à l’Université
  • Chargé d’administration
  • Commissaire de police
  • Professeur dans l’enseignement secondaire ou supérieur
  • ...

/ PROFIL DU FUTUR ÉTUDIANT
La filière B/L s’adresse principalement, sinon exclusivement, aux bons et très bons élèves de S et de ES souhaitant comprendre les enjeux du monde contemporain et acquérir une solide formation scientifique, linguistique et littéraire. La sélection des dossiers y est rude du fait du petit nombre de classes de ce type en France. Elle requiert une forte capacité de travail, une curiosité intellectuelle et un goût pour la lecture. Elle suppose la volonté de travailler de manière égale toutes les disciplines pour y acquérir des méthodes et des savoirs rigoureux. Les résultats de Première et de Terminale doivent être homogènes, toute fragilité (relative) doit pouvoir être compensée.
B/L

LES CONCOURS, LES FORMATIONS SÉLECTIVES


La classe de B/L prépare aux concours suivants :
  • Les écoles normales supérieures : ENS Ulm, Lyon, Cachan
  • Les grandes écoles de statistiques : Ensae, Ensai
  • Les grandes écoles de commerce : Hec, Essec, Em Lyon, Escp, Audencia, Grenoble, les ISC, Ismapp, Skema, etc.
  • Les IEP de Paris et de Province (Aix, Strasbourg, Rennes, Toulouse, Lille)
  • Les écoles de communication : Celsa, Iris
  • Les écoles de traduction : l’ISIT, l’ESIT
  • Des écoles d’administration
  • Les licences et les masters sélectifs : Dauphine, Sorbonne, etc.
  • First Certificate in English – niveau B2 du cadre européen de référence pour les langues (niveau intermédiaire avancé, utilisateur indépendant)
  • Certificate in Advanced English – niveau C1 (compétence opérationnelle effective).
LES DÉBOUCHÉS
Après les classes préparatoires , poursuivre des études universitaires.

Les classes préparatoires littéraires s’inscrivent dans le cadre de l’architecture européenne : Licence, Master, Doctorat (LMD). Les étudiants d’hypokhâgne obtiennent une validation d’acquis à l’université (Lettres et Arts, Sciences Humaines, Droit et Sciences politiques) de 60 ECTS (crédits d’enseignement de la première année de licence ou L1). A la fin de la khâgne, ils obtiennent 120 ECTS (L2) et peuvent ensuite retourner à l’Université en L3. La discipline de validation des acquis correspond à celle dans laquelle se sont inscrits les étudiants.

Si certains étudiants font le choix de tenter une seconde fois les concours et de refaire une année de khâgne (étudiants «cubes» ), les conventions établies entre le lycée Faidherbe et les universités de Lille 3, Lille 1 et Lille 2, de Paris Sorbonne, de Paris VII et Paris X permettent d’obtenir, après examen de leur dossier, une validation d’acquis de licence à condition de poursuivre en master dans ces établissements.

En outre, le lycée Faidherbe a signé des conventions avec l’IEP de Rennes, l’ISIT (Institut Supérieur d’Interprétariat) et l’IAE (Institut d’Administration des Entreprises de Lille) qui dispensent les étudiants des épreuves écrites pour entrer en seconde année après examen par le lycée de leur dossier.
BLPhotoConcours