A/L

LES CONCOURS


Les classes préparatoires littéraires sont conçues pour permettre aux étudiants de se présenter à la fin de la seconde année (khâgne) au concours de la BEL (Banque d’épreuves Littéraires) et de poursuivre, avec toutes les chances de réussite, des études universitaires longues.

Depuis 2011, la mise en place de la BEL, ouvre l’accès direct (même programme, mêmes épreuves écrites) à plus d’une quarantaine d’écoles :
Les meilleurs des étudiants peuvent être admis dans les écoles Normales Supérieures (ENS Paris, ENS LSH Lyon, ENS Cachan) qui offrent 250 places par an. Mais la BEL permet aussi de se présenter à des écoles prestigieuses et diversifiées qui offrent plus de 1000 places par an pour les étudiants des classes préparatoires littéraires, ainsi les écoles de management (HEC, ESSEC, ESCP, EDHEC …), les Instituts d’études Politiques, des écoles de communication (Celsa) et de traduction (ISIT, ESIT...). L’école Nationale des Chartes (concours B) recrute également par la BEL.

Le programme du concours est annuel et fixé par les ENS. Les épreuves écrites, dites d’admissibilité, se déroulent au lycée Faidherbe entre la fin du mois d’avril et le début du mois de mai.
Début juin sont connus les résultats partiels qui opèrent un classement national des candidats : admissibles aux ENS, sous-admissibles aux ENS, admissibles dans les différentes écoles souhaitées. Les étudiants admissibles se présentent alors à des épreuves orales, spécifiques à chaque école, qui se déroulent fin juin, début juillet, et débouchent sur l’admission.
ALPhotoConcours


/ LES ÉCOLES NORMALES SUPÉRIEURES
Il s’agit d’établissements d’enseignement supérieur d’excellence tant par les qualités des étudiants normaliens et des professeurs que par les conditions d’études offertes (bibliothèque, partenariat, ouverture). Les étudiants normaliens achèvent durant 4 années leur formation universitaire, destinée à des carrières de chercheurs, d’enseignants, de hauts fonctionnaires. Ils bénéficient du statut de fonctionnaires stagiaires, salariés de l’État durant leurs études (1300 euros mensuels environ) avec l’engagement d’un service de l’État d’une durée minimum de 6 ans.

On distingue les trois ENS par leur localisation : ENS Ulm à Paris, ENS Lettres et Sciences Humaines à Lyon, ENS Cachan.
/ ÊTRE SOUS-ADMISSIBLE AUX CONCOURS DE L'ENS
À l’issue des résultats des écrits, des candidats sont déclarés « sous-admissibles » : il s’agit de bons étudiants qui ne sont pas retenus pour les épreuves orales mais dont les performances les ont bien classés au plan national et que les jury distinguent. La sous-admissibilité signale donc le très bon niveau d’un étudiant au terme des deux années de classes préparatoires et lui sert de « passeport » pour entrer dans des filières universitaires sélectives.

Banque d'épreuves
littéraires (BEL)
ALaccolade 
CELSA / Information et communication, Paris 4
ESIT / Interprétation et traduction, Paris 3
ISIT / Communication
IEP / de Lyon, Lille et Aix
ENS / Lyon ou Paris (Rue d'Ulm)
ÉCOLE DES CHARTES
ÉCOLES DE MANAGEMENT
Écoles de la BCE, Écricome, Ismapp
LICENCE DE GESTION / 2 Dauphine
UNIVERSITÉS
Licence, Master, Doctorat