A/L

LA SPÉCIALITÉ CHARTES B


L’ÉCOLE NATIONALE DES CHARTES, Concours B


/ Un établissement prestigieux
  • Fondée en 1821, c’est une grande école littéraire qui dispense une formation d’excellence aux étudiants en histoire.
  • L’Ecole des Chartes participe à la formation professionnelle des conservateurs responsables du patrimoine.
  • L’Ecole mène des activités de recherche dans les disciplines historiques et littéraires, diffusées sous forme de ressources électroniques, de publications imprimées et de rencontres scientifiques.

 

/ Les études : le diplôme d’archiviste paléographe
  • Les études visent à donner à de futurs fonctionnaires, en trois ans, une formation spécialisée dans la conservation du patrimoine écrit, graphique et monumental.
  • Cette formation implique l’élaboration d’une thèse durant les trois années de scolarité.

 

/ Qu’est-ce que le concours B ?
  • A l’inverse du concours A, l’étudiant ne présente pas obligatoirement le latin ou le grec au concours.
  • A défaut de langue ancienne, il peut choisir de passer l’option géographie ou l’option histoire des arts.
  • Le lycée est l’un des rares établissements où toutes les options du concours sont enseignées.

 

/ Pourquoi suivre cette formation en classe préparatoire littéraire ?
  • Pour disposer d’un excellent niveau dans les matières littéraires et en particulier en histoire (enseignement, recherche, métiers de la conservation et du patrimoine).
  • Les élèves de l’Ecole nationale des Chartes sont rémunérés en tant qu’élève fonctionnaire stagiaire (ils perçoivent un salaire mensuel d’un peu plus de 1300 euros durant leurs trois années d’étude).
  • Après leur scolarité à l’ENC, les étudiants complètent leur formation, pendant 18 mois, à l’Institut national du patrimoine (INP) pour devenir conservateur du patrimoine (musées, archéologie, monuments historiques, inventaire…) ou à l’Ecole nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques (ENSSIB) pour devenir conservateur des bibliothèques.
  • D’autres enfin se destinent à l’enseignement et à la recherche dans les universités (certains deviennent maîtres de conférences sans passer l’agrégation grâce à leurs compétences spécifiques) ou au CNRS.
ALPhotoCharteB 1 ALPhotoCharteB 2