MPSI
PCSI

LES CONCOURS, LES DÉBOUCHÉS
C'est du blanc !!!
C'est du blanc !!! pour le saut de ligne

LES CONCOURS
A la fin de la deuxième année, les étudiants passent plusieurs concours d’entrée aux Grandes écoles :
  • Le concours POLYTECHNIQUE-ENS (écoles normales supérieures) – ESPCI (école supérieure de physique et chimie industrielles)
  • Le concours CENTRALE-SUPELEC regroupant les écoles Centrales (Paris, Lyon, Lille, Nantes, Marseille), Supelec, Supoptique, ENSEA, ENSIIE.
  • Le concours commun MINES-PONTS regroupant l’école des Mines de Paris, l’école des Ponts et Chaussées, les écoles Télécom Paris, ENSTA, Mines de Saint-Etienne et Nancy, Supaero (Isae), Télécom Bretagne, ENSAE.
  • Le concours commun polytechnique - CCP regroupant des écoles généralistes ou spécialisées : Informatique, Aéronautique, Travaux Publics, Chimie, Environnement, Mécanique …
  • Le concours E3A regroupant aussi un très grand nombre d’écoles dont notamment les ENSAM (école nationale des Arts et Métiers) et l’ESTP.

 

Certains étudiants choisissent de redoubler leur deuxième année (faire 5/2) par ambition afin d’asseoir leurs connaissances pour mieux réussir les concours.

LES DÉBOUCHÉS
  1. Entrer dans une grande école d’ingénieurs c’est : construire en trois ans un projet professionnel en acquérant une excellente base de connaissances scientifiques, techniques et technologiques, tout en profitant d’une ouverture internationale (6 mois minimum de stage à l’étranger), de relations très fortes avec les entreprises et les laboratoires de recherche les plus performants et innovants (projets, stages d’immersion en entreprise, stages recherche, Junior-Entreprise).
    C’est aussi développer des compétences managériales, humaines et sociales, culturelles et linguistiques, nécessaires à la vie en entreprise.

    C’est enfin profiter d’une vie étudiante et associative exceptionnellement riche.

    Après une grande école d’ingénieurs, les étudiants développent une carrière dans des domaines très variés :
    Travaux publics, Finance, Informatique, Aéronautique, Chimie, Environnement, Electronique, Transports, Télécommunications, énergie …

    Les secteurs d’activités recrutant des ingénieurs couvrent tous les domaines industriels sans oublier le secteur tertiaire. Les postes occupés par les diplômés des Grandes Ecoles d’ingénieurs sont très diversifiés : études et conseil, recherche et développement, management, production, gestion, et témoignent de leur polyvalence.

    De plus en plus d’écoles proposent un double cursus permettant aux étudiants de cumuler un diplôme d’ingénieur avec un diplôme d’architecte ou d’une école de commerce, ou même avec le diplôme d’une université étrangère.

  2. Intégrer une école militaire : l’école spéciale militaire de Saint Cyr, l’école Navale, l’école de l’Air et l’ENSIETA (École nationale supérieure des ingénieurs des études et techniques d’armement).
  3. Devenir enseignant-chercheur en entrant dans une ENS, ou en choisissant de faire un magistère à l’université.