MPSI
PCSI

LA SECONDE ANNÉE : MP, PC, PSI
C'est du blanc !!!
C'est du blanc !!! pour le saut de ligne

MPSIPCSIPhoto2annee
EN UN CLIN D'ŒIL,
LA DEUXIÈME ANNÉE :
MP*, MP, PC*, PC, PSI*
Au lycée Faidherbe, toutes les filières sont représentées.

Le taux d’admission en deuxième année est très élevé. Les filières MP, PC et PSI préparent aux concours les plus divers, plus de 200 écoles.

Les classes étoilées imposent un rythme plus rapide et une acquisition par des voies plus théoriques et directes ; elles affichent ouvertement une ambition récurrente pour les concours de premier plan : ENS, Polytechnique, Mines, Ponts, Centrale, ENSAE (MP*), ESPCI (PC*), Arts et Métiers (PSI*).

Les classes MP et PC placent la grande majorité de leurs étudiants sur les écoles du Concours Commun Polytechnique (CCP) et leurs meilleurs éléments sur celles des concours Mines Ponts et Centrale ESE.

Les étudiants passent les écrits des concours après 25 semaines de cours. Ils se concentrent ensuite sur les oraux avec leurs professeurs.

La dynamique du groupe classe, l’émulation saine et solidaire entre les étudiants et une ambiance studieuse permettent à chacun d’obtenir le meilleur pour lui-même.

Le taux de réussite obtenu par les étudiants de ces filières est notoirement très élevé.
DES TÉMOIGNAGES    (voir la vidéo)
Claire, Polytechnique
 
On crée, notamment à l’internat, des liens d’amitié vraiment très forts. On n’est jamais seul, on s’entraide les uns les autres quand il y a beaucoup de travail.

Julien, Supaero

Je garde un bon souvenir de mes deux ans passés en prépa à Faidherbe. Certes il y a beaucoup de travail, et des périodes difficiles. Mais ces «épreuves» se déroulent dans une très bonne ambiance, loin d’une atmosphère de compétition sans merci que certains imaginent. Humainement, la prépa est aussi l’occasion de lier de solides amitiés. Il ne faut pas oublier les enseignants. Ils mettent toute leur énergie à nous aider à atteindre notre but... intégrer ! Une fois en école, on ne regrette pas une minute ces deux - ou trois pour certains – années de prépa.

Raphael, auditeur libre à l'ENS lyon

Il y a des traditions qui nous lient entre nous et cela permet de tenir le coup et d’avoir des gens à qui parler en permanence. On peut toujours demander de l’aide, notamment à l’internat.

Alexandre, Centrale Nantes

Une fois le bac en poche, quand il s’agit de réfléchir à un projet professionnel, on ne sait pas toujours où aller, ni comment y aller. La prépa est alors le meilleur endroit pour mûrir ses projets et se garder un maximum de portes ouvertes. Mes 3 années au lycée Faidherbe m’ont donné une préparation solide aux concours, dans une ambiance sympathique et solidaire.