Les deux heures hebdomadaires consacrées aux T.I.P.E. (Travaux d'Initiative Personnelle Encadrés) débutent au mois de janvier de la première année de C.P.G.E.. Cette formation récente est davange axée en première année sur la méthodologie ; la seconde année, elle prépare plus directement aux épreuves des concours scientifiques.

Le lycée Faidherbe met à la disposition des étudiants de nombreux moyens de recherche et de travail :

  • au CDI (Centre de Documentation et d'Information), salles de travail, ordinateurs connectés à l'Intranet du lycée et à l'Internet, ordinateurs munis de logiciels spécifiques et de bureautique ;
  • des bibliothèques spécialisées en mathématique, physique et chimie ;
  • des salles informatisées connectés à l'Intranet du lycée et à l'Internet ;
  • des laboratoires où le personnel technique peut offrir une assistance aux étudiants dans leurs expériences et recherches.

Chaque année, le M.E.N. définit un thème pour cadrer les TIPE des étudiants ; cliquer sur le lien pour consulter le texte officiel pour l’année 2013-2014 (arrêté du 12/11/2012).

M. J.-M. Lepez, professeur de Sciences Physiques en PC*, présente deux exemples de TIPE originaux et emblématiques de ce que l'on peut attendre d'un étudiant de Spé, réalisés par le même élève, Gautier LEFEBVRE, qui a intégré l'E.N.S. de Cachan en 2006. Cet étudiant, passionné en Acoustique, a réalisé en 2004-2005 un travail sur la réfrigération acoustique [.pdf 61 Ko] ; le réfrigérateur a l'avantage de ne pas posséder de pièces mobiles comme il en existe dans un moteur (donc pas d'entretien, pas d'usure...) si bien que ce genre de dispositif est embarqué dans l'espace par exemple. En 2005-2006, le TIPE de Gautier portait sur la sonoluminescence [.pdf 160 Ko], phénomène qui n'est pas encore totalement bien compris et ce sujet, encore ouvert, fait actuellement l'objet de recherches.

  • la préparation et la réalisation de dossiers et d'exposés ;
  • le développement d'arguments au cours d'un entretien scientifique ;
  • l'examen et la discussion des solutions et des justifications des choix effectués.

Nature de l'épreuve de TIPE

L'épreuve, de nature orale, est destinée aux candidats admissibles ; elle comporte deux parties de vingt minutes chacune :
  • l'une de ces parties vise à s'assurer que le candidat a su tirer profit du travail effectué tout au long de sa deuxième année de CPGE;
  • l'autre partie vise à évaluer la mise en oeuvre, en temps réduit et sans aide extérieure, de ses qualités d'analyse et de synthèse.


Les T.I.P.E. vus par les Grandes Ecoles

Consulter, ci-dessous, un extrait du schéma directeur pour les T.I.P.E. émis par les écoles des concours communs Mines - Ponts, Centrale-Supélec et Polytechniques

Finalité des TIPE

Les objectifs des Travaux d’Initiative Personnelle Encadrés (T.I.P.E.) en Classes Préparatoires aux Grandes Écoles sont définis par les textes réglementaires. Dans le cadre des TIPE, l’étudiant a un travail personnel à effectuer qui le met en situation de responsabilité. Cette activité constitue un entraînement à la démarche scientifique et/ou à la démarche technologique. Les TIPE doivent faire appel à l’intelligence de situations concrètes car la réalité du métier d’ingénieur n’est pas essentiellement de résoudre des problèmes mais de les identifier et les poser clairement.

L’objectif des TIPE est de permettre à l’étudiant de développer notamment les qualités et capacités suivantes :
  • ouverture d’esprit ;
  • initiative personnelle ;
  • faculté de rapprocher plusieurs logiques, notamment par un décloisonnement de disciplines ;
  • esprit critique, capacités d’exigence, d’approfondissement et de rigueur ; aptitude à l’imagination expérimentale ;
  • aptitude à collecter l’information, l’analyser, la communiquer... Cette activité a pour objectif de valoriser la curiosité intellectuelle et le travail en profondeur plutôt que la rapidité, évaluée par ailleurs dans le cadre du contrôle de l’acquisition des connaissances disciplinaires.

L’objet des TIPE n’est donc pas l’acquisition de connaissances disciplinaires supplémentaires qui s’effectue par ailleurs dans le cadre du programme d’enseignement. Grâce à la mise en oeuvre d’une nouvelle méthode de travail et à une diversification des sujets d’étude, les TIPE contribuent à valoriser des profils scientifiques variés.

Afin de parvenir à ces objectifs et de se préparer aux épreuves des concours, les étudiants encadrés par les enseignants, développeront des activités et des démarches diverses, par exemple :
  • la mise en évidence et la formulation d’un problème ;
  • l’observation et l’analyse d’un phénomène ou d’un système industriel, la recherche et l’exploitation d’une documentation ;